Donnez l’opportunité à des jeunes de gagner un revenu par l'art au Mozambique

Donnez l’opportunité à des jeunes de gagner un revenu par l'art au Mozambique
Status: 
Competing projects
Amount: 
2900 CHF
Starting: 
Lors de la réception du payement
Duration: 
9 mois
Applicant Name: 
Marilena Bianchi

Description

Le projet soumis fournira des cours et une formation pratique pour une durée d'environ 9 mois, deux fois par semaine à des jeunes étudiants dans des domaines suivant : sculpture, poteries et couture. Le plus doué obtient après la possibilité de rejoindre l'Association et aura un revenu grâce à son activité.

Sculpture : la sculpture Makonde est un héritage culturel d'au Nord du Mozambique et travailler le  « pau-preto » est un long processus de formation qui est  transmis de père en fils. Cette activité exige beaucoup d'années d'apprentissage. Les artistes travaillant à Nairucu-arts ont chacun un style approprié et une connaissance spécifique et une spécialisation. Nous pouvons fournir la formation appropriée qui donnera plus tard la possibilité aux étudiants de trouver un emploi. Cependant pour obtenir la matière première "pau preto" exige une autorisation spéciale et implique des frais de transports pour se rendre à l’emplacement où se trouve le « pau preto ».

Poteries : un des plus grands praticiens de poteries Makonde Merina Amade (connu comme Mamã Merina ou "la femme d'or d'argile") travaille dans Nampula et est un membre d'association de Nairucu-arts. Elle désire à présent transmettre ses techniques séculaires à la nouvelle génération. Elle, en collaboration avec Ancha Xavier d'autres artistes de poteries travaillant au centre dans Rapale, formeront des filles en tenant compte du nouveau développement de cet art. Les poteries de Makonde sont faites par l'uno, une hématite spéciale existant seulement dans une région spécifique qui implique des honoraires de voyage pour obtenir ce matériel très spécifique.

Couture : les filles ont montré de l'intérêt dans l’apprentissage de la couture. La création des robes et des articles ménagers sont les activités de couture de l’école. Sous la surveillance du tailleur, ils peuvent apprendre une profession qui peut devenir une source de revenu familial. Les objets crées sous la marque déposée de Nairucu-arts seront vendus aux touristes et des marchés locaux. Pour fournir correctement ces cours à ces jeunes étudiants nous avons besoin de machines à coudre plus modernes.

Pour les étudiants, ayant participés à ce projet, pourront apprendre une profession qui pourra leurs donner petit revenu. Certains d'entre eux peuvent décider d'aller plus loin avec les études et devenir des artistes professionnels.

Nous avons besoin de ces matériels pour commencer un projet d'école de métier d’art qui doit être effectué sur la base régulière par les artistes de l'Association offrant de nouvelles offres d'emploi aux jeunes qui ne peuvent pas se permettre ce type de formation.
 

Images